La scarlatine

scarlatineInfection bactérienne contagieuse, la scarlatine touche les enfants âgés de 5 à 10 ans. Elle sécrète une toxine qui se diffuse dans l’organisme et développe des signes épidermiques typiques de la maladie.

Scarlatine et contagion

Le streptocoque est le micro-organisme responsable de la maladie, se manifestant essentiellement en période froide, elle touche les collectifs d’enfants et se transmet par l’air. La contagion est particulièrement rapide et la personne contaminée doit être impérativement isolée pendant 15 jours.

Scarlatine symptomes

La maladie dure environ 2 semaines http://www.medcarnet.com, la période d’incubation est de 2 à 5 jours à partir du premier contact avec la bactérie. Débutant comme une angine brutale, elle présente les symptômes suivants:

  •  fièvre allant de 39° à 40°,
  •  douleurs abdominales,
  •  douleurs pharyngées,
  •  vomissements,
  •  ganglions gonflés,
  •  tachycardie,
  •  frissons.

L’évolution de la maladie

En deux jours, des plaques cutanées apparaissent, la langue et la gorge se recouvrent d’un dépôt blanchâtre. L’éruption épidermique est diffuse, sans étendue, sans intermittence de peau non contaminée. Elle domine dans un premier temps au niveau des zones de flexion, aine, creux du coude, creux du genou, fessier, aisselle, entrainant des démangeaisons. Le contour des yeux, la paume des mains et la plante des pieds seront épargnés. Le thorax est ensuite la cible des plaques, suivi par la base des membres, puis tout le corps.

Les douleurs abdominales, les frissons et la fièvre commencent à disparaître avant le début de la deuxième semaine d’infection.

À la fin du troisième jour, la langue perd sa couverture blanche et devient rouge écarlate, tirant sur la couleur framboise. L’éruption est alors à son point culminant et recouvrira pendant six jours la totalité du corps de l’enfant avant de se transformer en desquamation épidermique.
Les rechutes de la maladie sont rarissimes .

Scarlatine traitement

L’enfant doit rester alité une quinzaine de jours. Un traitement d’une semaine, de pénicilline ou de macrolide, doit être administré aux personnes entrées en contact avec le patient. Il est impératif pour les sujets de 5 à 10 ans, étant entrés en contact avec ce dernier, de consulter rapidement un médecin pour recevoir un traitement préventif adapté. Durant dix jours, des antibiotiques sont à prescrire sous forme orale et voie intramusculaire.

Un suivi médical est indispensable pendant les quinze jours qui suivent l’infection. En effet, des complications sont courantes: atteinte des articulations, des valves cardiaques ainsi que des risques d’atteintes rénales.

Les points à retenir

La scarlatine est une maladie éprouvante pour l’enfant contaminé. L’entourage familial et un suivi rigoureux par un professionnel de la santé sont les clés d’une guérison saine. L’individu infecté ne doit pratiquer aucune activité et se reposer un maximum.

Le traitement doit être strictement respecté et la peau soignée afin d’éviter l’apparition de marques ou de cicatrices. La période d’isolation doit être honorée, ainsi que la désinfection constante des pièces, objets et tissus entrés en contact avec l’enfant malade.

L’hospitalisation est rare, elle n’est indiquée qu’en cas de faiblesse cardiaque ou rénale du patient.